Un entraîneur, à quoi bon?

Si tu as regardé les Jeux olympiques, ou simplement les reprises car tu n’es pas un oiseau de nuit, tu as sans doute aperçu dans l’ombre des athlètes ce qu’on appelle communément un coach. Ils en ont tous un, et quand je dis un, je veux dire une équipe. Ils ne passent pas quatre années seuls dans une pièce sombre à pratiquer leur sport. Ils sont suivis par des nutritionnistes, des préparateurs physiques, préparateurs mentaux et bien d’autres spécialistes. Tous les grands athlètes ont un entraîneur, alors pourquoi pas toi ?

Il y a plusieurs bienfaits à avoir quelqu’un dans sa vie pour nous aider à atteindre nos objectifs. Que ce soit un entraîneur personnel, un coach corporatif ou de vie, un regard extérieur ne peut être que bénéfique.

Avoir un entraîneur dans ta vie, c’est aussi quelqu’un qui comprend ton cheminement, qui sait où tu en es dans ta démarche. C’est quelqu’un qui a probablement déjà franchi les mêmes obstacles que toi et qui peut t’aider à passer par-dessus. Quelqu’un qui comprend les difficultés que tu rencontres au quotidien. Il ne sert pas qu’à compter jusqu’à dix et mesurer ton temps de pause. Parle-lui de toi le plus possible. Il pourra ainsi t’aider et simplifier cette portion de ta vie.

S’entraîner seul et sans plan te mènera malheureusement rarement où tu veux. Avoir quelqu’un avec qui fixer un objectif précis et réaliste entraînera des résultats plus rapidement. De plus, si tu l’as bien choisi, il devrait savoir ce qu’il fait et être en mesure de bien expliquer la mécanique des mouvements et la raison pour laquelle tu les effectues. Comprendre ce qu’on fait et pourquoi on le fait t’aidera grandement dans ton développement.

Avoir un certain devoir de responsabilité envers une autre personne, que ce soit un ami ou ton entraîneur, t’aidera à te dégourdir et bouger. C’est facile de s’inventer une raison pour ne pas s’entraîner quand on est seul. Plus difficile d’annuler ta séance quand quelqu’un d’autre est impliqué.

La plupart des gens ont la même crainte face au gym, celle de se blesser. Je vois plusieurs horreurs tous les jours. Que ce soit un squat ou un simple mouvement de biceps, la majeure partie du temps, les gens ne font pas les mouvements correctement. Se blesser à l’entraînement coûte bien plus cher qu’un coach qui t’aidera à éviter les faux mouvements.

Quitte la routine. Plusieurs types d’entraînements sont basés sur la diversité. Constamment tourner en rond entre des machines et des poids sans savoir trop quoi en faire peut rapidement être démoralisant et nous amener à abandonner. Trouve un plan, une personne ou un endroit qui valorise la variété, qui t’empêchera d’avoir à réfléchir sur les exercices et te permettra de rester concentré sur ta technique et ta respiration. Tu verras vite les résultats.

Mais surtout, ne te sous-estime pas! Pour m’être entraîné seul la plus grande partie de mon temps, je sais pertinemment qu’on a tendance à arrêter une ou deux répétitions trop tôt. Ça va faire mal, ça va brûler et ça va être lourd mais rends-toi au bout. Avoir une personne avec toi qui te prouve que tu es plus fort et plus endurant que tu ne le penses sera un plus dans ton développement mental et physique.

N’oublie pas qu’un entraîneur est un facilitateur. Il est là pour rendre ta vie plus simple, répondre à tes questions, t’expliquer ce que tu fais et pourquoi tu le fais, t’encourager, te motiver, t’aider en cas de rechute, te pousser toujours un peu plus loin que tu l’aurais cru ou encore simplement t’écouter.

Sache en terminant que tes besoins et ceux des athlètes ne sont pas très différents, et ce, même si tu n’as pas comme but d’avoir une médaille autour du cou. Si tu questionnes encore la pertinence d’investir dans un entraîneur, rappelle-toi simplement que ta santé n’a pas de prix et que ton mollet sera bien plus joli en pantalon court !

jonathangagne

FREE
VIEW